Archives par mot-clé : Schopenhauer

L’ORIGINAL COMME AUTORITÉ.

# 190815

A titre d’exemple d’un argument d’autorité, Arthur Schopenhauer cite ce « curé français, qui pour ne pas avoir à paver le pas de sa porte comme tous ses paroissiens, invoqua une citation biblique : paveant illi, ego non pavebo. Cela suffit à convaincre le bourgmestre. »

Qu’ils  tremblent ! moi je ne tremblerai pas — affirma-t-il; mais le contexte et sans doute l’ignorance de l’auditoire firent que l’on comprit tout autre chose : ils peuvent paver, moi je n’en ferai rien.

Combien de fois la traduction nous présente as an expedient truth des incohérences que le texte original aurait radicalement écartées. Sans parler du nombre de textes qui nous sont parvenus non de leur langue originale, mais d’un texte en langue médiatrice. C’est le cas d’Isaac Bashevis Singer dont la version française des romans provient de la version anglaise, et non de l’original en yiddish ; et pendant tout le Moyen Age, la philosophie grecque se lisait dans sa traduction latine ou arabe.

Source: A. Schopenhauer, L’Art d’avoir toujours raison, trad. Hél. Floréa, Paris, Librio, 2014.